Netblog

[Flash] – Réforme territoriale – La Guyane rebaptisée « La Terre oubliée »

Catégorie Non classé

visuel_region

Politique : L’Élysée l’a annoncé ce jeudi 31 au soir : un vote a été effectué pour rebaptiser les régions ultra-marines dans le cadre de la réforme territoriale. Changement en vue pour la Guyane, devenue « La Terre oubliée » !

La réforme territoriale touche également les quatre régions des Outre-mer – anciennement Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion. Une intense réflexion, suivie de débats houleux a été nécessaire aux ministres ce jeudi 31 mars pour trouver les nouvelles désignations de ces territoires lointains de la France.

Un changement de nom pour la Guyane

A l’occasion de sa venue en « Terre Oubliée », la ministre des Outre-mer, Mme George PAU-LANGEVIN, a expliqué la démarche voulue par le gouvernement français par une volonté de transparence identitaire qui collant aux réalités des territoires.

C’est en exclusivité que les nouvelles désignations ont filtré sur le web, captées juste à temps par l’équipe de veille de l’agence Netactions. La Guyane s’appellera désormais «La Terre Oubliée » !

Anciennement « Guyanais » la population s’est réveillée aujourd’hui, comme étant « Les Oubliés ». Une future « Oubliée » témoigne : « Je suis très désorientée par cette nouvelle ! Mais après une réflexion sur la place de la Guyane, maintenant « La Terre oubliée », dans le paysage français, je ne suis pas étonnée ! Je suis une « Oubliée » sur les papiers comme dans la vie quotidienne ! »

Une réforme qui se poursuivit chez nos voisins

Un changement radical est également prévu pour les Ex-Martinique et Guadeloupe.

D’après quelques rumeurs des proches du président de la République, l’Élysée plancherait pour un projet de réunification entre les ex-Martinique et Guadeloupe, avec la construction d’un pont entre les deux îles des caraïbes, ceci afin de « fédérer la population antillaise ». Une rencontre est prévue entre les députés et l’association « Attention sinon c’est grève » dans la quinzaine du mois d’avril pour une première réunion de travail.

D’après nos sources, aucune proposition de nom n’a encore fait l’unanimité pour l’île de la Réunion. Cependant l’administration se tient prête pour une éventuelle surcharge de travail dans le renouvellement des pièces d’identité et passeports.

 

Laisser un commentaire